Désorientale de Négar Djavadi

IMG_5275Livre se déroulant à Mazandaran, Iran. Critique écrite le 2018/10: https://www.instagram.com/p/BpH62DbFUNj/

#masemaineirannienenous invite à découvrir Dalia, Parnaz, Goli, Sara, Négar et Zoya. Voici Négar #djavadiet son style #désorientale . Désorientale c’est un livre #àlireabsolument mais aussi un livre à sentir, à digérer, à avaler. Ce qui m’a le plus impressionné chez #négardjavadi était son talent inéluctable et limpide à nous faire comprendre et écouter le côté inépuisable et perpétuel de toutes nos histoires confondues. Djavadi ou #kimia commence son récit a priori simple et concis pour en finir avec toute une autre histoire complètement différente. Certains vont voir sans doute un air #schéhérazadedans le livre. J’hésite à y voir que ça car Djavadi fait un travail titanesque et réussi à merveille à fin de tisser, entrelacer les courants du roman jusqu’à nos jours. Nous lisons un passé qui est présent et jamais perdu/établi d’avance et en dialogue avec un présent à peine vécu. C’est un livre avec plusieurs histoires qui s’expriment à travers la vie extraordinaire mais à la fois banale du personnage principal. #negardjavadi#desorientale #éditionslianalévi#editionslianalevi #teheran #téhéran #paris#exilee #prixdustyle #mazandaran #qazvin#mazanderan #تهران

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: